soyez à nouveau fier de porter un vêtement


ne pas être comme tout le monde_

les vêtements fabriqués à l'autre bout du monde, dans des conditions obscures, avec des matières ayant un  lourd impact sur leur environnement, ce n'était vraiment pas notre truc. On a donc créé esther bancel avec pour mission, de faire des pièces, qu'on sera fiers de porter.

Des créations bonnes pour le style et la planète: la néocouture

Pour cela, on a dû se débarrasser de quelques mauvaises habitudes. Pas de saison, pas de calendrier, pas de collection… c’est l’humain qui donne le rythme.

Qu'en dîtes-vous? 

c'est quoi devenir néocouture?


newletter_

rejoignez-nous pour changer la mode... en mieux!


utiliser des stocks de matières dormants

Nous ne faisons produire aucune matière pour nous. Il en existe déjà bien assez. Toutes nos collections sont confectionnées dans des stocks de matières dormants ou recyclés de très grandes qualités. 

fabriquer à la commande

Nous ne stockons pas de vêtements à l'avance. Nous ne produisons que ce qui sera porté. En plus de limiter notre impact, cela nous permet de vendre au prix le plus juste possible.  

qui sommes nous?

Nous, c'est Esther et Morgan, duo fondateur et couple marié, derrière le label néocouture parisien esther bancel. 


esther bancel est une réflexion artistique sur ce que la société juge comme non conventionnel en chacun de nous et sur la manière dont nous pouvons mieux l’accepter, voire le sublimer. 


Tout cela créé une sorte de conflit dans nos créations. Le conflit entre ce qu’il y a de plus fragile voire blessé en nous et la poésie parfois invisible qui l’entoure. 


Mais ça ne s’arrête pas là, puisque nous nous interrogeons également sur toute la manière dont nous devrions consommer le vêtement. 


Plus qu’une marque, c’est une façon de faire que nous souhaitons développer. Un mouvement à contrepied total des habitudes en place… #néocouture



newletter_

être proche de vous, fait partie de notre mission. S'échanger des emails, reste notre moyen préféré de le faire (après celui de vous voir en vrai)